Efficacité de la médecine anthroposophique

Efficacité de la médecine anthroposophique

05 juin 2023 Dagmar Brauer 2280 vues

La médecine anthroposophique développe, pratique et évalue depuis toujours des stratégies thérapeutiques multimodales à partir de son approche particulière : traiter le patient dans sa globalité – corps, fonctions vitales, âme et esprit. Cela vaut également pour le syndrome de la fatigue liée au cancer.


La fatigue liée au cancer (Cancer-Related Fatigue, FLC en français) est une sen-sation pénible et persistante de fatigue ou d‘épuisement physique, émotionnel et/ou cognitif en rapport avec une maladie ou un traitement oncologique. Disproportionnée par rapport à des efforts physiques ou intellectuels antérieurs des personnes concernées, elle ne peut plus être compensée par le sommeil et des phases de récupération supplémentaires. Ses causes sont multifactorielles et les troubles risquent de devenir chroniques s‘ils ne sont pas traités.

Dans une étude récemment publiée portant sur des patientes atteintes d‘un can-cer du sein sans métastases mais souffrant de FLC, les effets à long terme d‘un traitement anthroposophique comprenant éducation au sommeil, psychoéduca-tion, eurythmie et peinture thérapeutiques (thérapie multimodale) ont été com-parés à l‘impact d‘un sport d‘endurance (le traitement standard recommandé) et aux effets d‘une thérapie combinant thérapie multimodale et sport d‘endurance. Le traitement anthroposophique de la FLC, associé ou non avec un sport d‘endurance, s‘est avéré durablement supérieur au traitement standard.

Les femmes concernées ont été suivies pendant quatre ans. En tant qu‘étude à trois bras partiellement randomisée (c‘est-à-dire qu‘une partie des patientes a été partiellement attribuée à un bras de l‘étude par une procédure aléatoire) et contrôlée, elle correspond à un niveau supérieur de la médecine fondée sur les preuves et est synonyme de qualité scientifique dans sa réalisation.


Traduction Jean Pierre Ablard

Étude (en anglais) Étude du syndrome de la fatigue liée au cancer
Matthias Kröz, Falk Quittel, Marcus Reif, Roland Zerm, Danilo Pranga, Christian Bartsch, Benno Brinkhaus, Arndt Büssing, Christoph Gutenbrunner on behalf of the CRF study group: Four-year follow-up on fatigue and sleep quality of a three-armed partly randomized controlled study in breast cancer survivors with cancer-related fatigue; Scientific Reports 2023;13(1):2705

Symbolbild Fachärztin Dr. med. Marion Debus (Links), Leiterin der Onkologie der Klinik Arlesheim (CH), und Team (Foto: Medizinische Sektion am Goetheanum)