La santé, partout où vous allez !

La santé, partout où vous allez !

14 novembre 2022 Sonja Zausch 359 vues

Devant 450 participants avec ou sans besoin assistance venus d'une trentaine de pays, la rencontre d'automne de cette année a proposé diverses approches du vaste domaine de la santé : négligence et abandon (Argentine), ouverture dans la rencontre avec l’autre (Géorgie), geste délicat de la confiance (thérapie petite enfance).


Furent également abordés des thèmes concernant une alimentation équilibrée et adaptée, le contact avec les défunts, la bonne santé du développement organisationnel, l’art d’apprendre à exprimer sa vulnérabilité, le développement de la compassion envers autrui et enfin : « Soyez là où vous n'êtes pas » !

Le congrès a débuté par une contribution de Jan Göschel qui raconta des mythes et des histoires sur le thème de l'équilibre, récits qui n'ont cessé de résonner en arrière-plan des cinq jours. Les échanges des matinées ont porté sur l'amour, la vulnérabilité et l'équilibre. Le congrès s'est clos avec un apport de Christine Gruwez sur la douceur et la tension créative entre la vie et la forme. Le vivant contient toutes les potentialités, toutes les possibilités, et le principe de la forme limite ces possibles. Ainsi peuvent naître une direction, une intention, une posture intérieure qui ne préjuge pas des résultats à venir. On réalise alors que la destinée implique qu’on ne peut prendre toutes les directions et on a donc une première blessure, le premier moment de douleur, le moment de la prise de conscience.

L'ambiance était chaleureuse, joyeuse, pleine de gratitude, d'autant plus que dès la deuxième soirée les participants improvisèrent à grande échelle : ils durent prendre en charge l’atelier de danse folklorique dès le deuxième soir suite à une maladie, un moment magnifique, passionné et très international !

Il est clair que la vie des personnes dépendantes et la vie avec ces personnes sont et seront de plus en plus un thème social interdisciplinaire. Le champ de définition ne cesse en effet de s'élargir. Les handicaps et les barrières, le manque de possibilités de participation sociale (c’est le thème de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes porteuses de handicap) est un défi pour tous les habitants de notre planète. Nous restons à l'écoute dans les 52 pays du réseau où un travail anthroposophique est actuellement effectué en ce sens.


Sonja Zausch, membre de l'équipe de direction

Traduction Jean Pierre Ablard

Web Anthroposophic Council for Inclusive Social Development

La photo de couverture a été prise lors du congrès d'octobre. Photo : Xue Li