Promouvoir chaque enfant

Promouvoir chaque enfant

14 mars 2022 Sebastian Jüngel 1569 vues

Dans la première moitié du 20e siècle, l‘éducation nouvelle s‘est donné pour objectif de promouvoir la personne humaine dans sa singularité. La section pédagogique du Goetheanum nous remet en mémoire dans une série de vidéos différentes approches qui s‘adressent à ce qu‘est l‘enfant au plus profond de lui-même.


Le fait que l‘enfant soit sa propre référence en matière d‘éducation et de formation est un acquis de l‘éducation nouvelle. Considéré auparavant comme un petit adulte, il devait apporter sa force de travail. Devenu un homme, il lui fallait ensuite se mettre à la disposition de l‘armée ou, en tant que femme, s‘occuper de la famille et du ménage. Il s‘agissait de correspondre aux conceptions de l‘Église et de l‘État. Aujourd‘hui s‘est répandue l‘idée que l‘enfant doit être préparé à ses tâches tant dans la vie économique que dans son rôle de consommateur.

L‘éducation nouvelle part du principe que l‘enfant est un être à part entière. En 2015, l‘Unesco a déclaré dans son document ‹ Repenser l‘éducation. Vers un bien commun mondial ? › : « Respecter et promouvoir la dignité, les capacités et le bien-être de la personne humaine en relation avec autrui et avec la nature devrait être la finalité première de l‘éducation au 20e siècle ». Pour ce faire, une approche dialogique de l‘apprentissage, telle que celle que proposent Martin Buber et Paulo Freire, est nécessaire. Constanza Kaliks et Philipp Reubke, responsables de la section pédagogique du Goetheanum, ont invité des experts à illustrer un tel objectif éducatif à travers l‘évocation d‘un choix de personnalités du 20e siècle.

La section pédagogique du Goetheanum mène des recherches sur la pédagogie inspirée par l‘anthroposophie et la développe à travers des échanges avec les écoles Steiner-Waldorf du monde entier.


Traduction Jean Pierre Ablard

Série de vidéos
(en allemand, sous-titres en anglais) Voix d‘une pédagogie respectueuse de la dignité humaine.

Seront étudiés Paulo Freire (1921–1997), Janusz Korczak (1878–1942), Adolphe Ferrière (1879–1960), Édouard Claparède (1873–1940) et Denis de Rougemont (1906–1985), Martin Buber (1878–1965), Emmi Pikler (1902–1984), Célestin et Élise Freinet (1896–1966, 1898–1983) et Maria Montessori (1870–1952)

Photo Dessin d'enfant (image symbolique)